Publié par Laisser un commentaire

Observer les feuilles.

De prime abord, rien ne ressemble plus à une feuille qu’une autre feuille. En partant de ce principe, les balades en pleine nature ne revêtent pas un très grand intérêt. Pourtant, en se penchant davantage sur l’observation du monde qui nous entoure, nous nous apercevons très rapidement que la nature est unique, colorée et de toutes les formes possibles.

A l’aide du document « la forme des feuilles » disponible via ce lien, observer les feuilles devient alors un jeu d’enfant.

Vous pouvez étaler devant vous le butin de votre collecte de feuilles réalisée auparavant, ou bien emmener vos cartes lors de vos sorties nature. Choisissez la feuille qui vous inspire le plus et posez-vous la question : s’agit-il d’une feuille simple ou composée ? Si elle est attachée directement à la branche, c’est une feuille simple, si au contraire, plusieurs folioles sont rassemblés sur un radicule (petite tige), lui même attaché à la tige, alors c’est une feuille composée.

Vous pouvez également vous focaliser sur la forme du limbe, la partie verte et plate de la feuille, ainsi que la forme de la marge, le tour de la feuille. A partir de ces observations, vous serez alors en mesure d’identifier quelques caractéristiques de la feuille que vous avez en face de vous.

L’observation active et l’assimilation d’un vocabulaire précis participent toutes deux à la connaissance et à la reconnaissance du monde qui nous entoure. Ce sont deux éléments nécessaires pour éduquer l’enfant au développement durable, à la beauté et à la diversité de notre nature et à l’importance de prendre soin de notre planète !